Les calculs urinaires

Les calculs urinaires

Nous rencontrons de plus en plus d’animaux présentant des cristaux et des calculs urinaires surtout chez nos amis les chiens.
Il existe différents types de cristaux. Cela ressemble à du sable.
Les calculs, quant à eux, se développent secondairement à la présence de cristaux dans l’urine. Le développement d’un calcul vésical prendra plusieurs semaines à plusieurs mois.

Quels en sont les causes?

– Une alimentation trop salée sera la principal facteur prédisposant les calculs. Une alimentation achetée en grande surface ou les sous-marques vendues en animalerie sont à proscrire.

– Une infection urinaire pourra provoquer des calculs et inversement, des calculs pourront provoquer des cystites.

– Une urine trop concentrée, que ce soit par une prise d’eau trop faible ou par une émission d’urine pas assez régulière, augmente le risques de développer des cristaux.

– L’obésité peut prédisposer aussi aux problèmes urinaires.

Signes cliniques:

– mictions plus fréquentes
– sang dans l’urine
– mictions en plus petite quantité
– douleur à la miction : cela peut se manifester par des mictions à des endroits inappropriés dans la maison, du léchage excessif au niveau des parties génitales, etc.
– douleur abdominale
– faiblesse/léthargie
– vomissements
– anorexie,
– pénis extériorisé

Les blocages urinaires peuvent être partiel (l’animal fait du goutte à goutte) ou complet (l’animal n’urine plus du tout). Ceci survient plus souvent chez les chiens de petites races mâles (l’urètre des femelles étant plus gros et plus court).

Comment les diagnostiquer?

– L’analyse d’urine permet de détecter la présence d’une infection ou de cristaux urinaires.
– La radiographie permet d’évaluer la présence de calculs radio-opaques dans le système urinaire
– L’échographie permet d’évaluer la présence de calculs vésicaux ou rénaux, d’évaluer l’état de la prostate chez les mâles entiers, mais aussi la paroi de la vessie qui serait anormale en cas de tumeur par exemple.

Traitements:

Dans le cas de cristaux pris à temps, un traitement médicamenteux ainsi qu’une alimentation adaptée au problème pourront régler cela et limiter le risque de récidives.

Quant aux calculs urinaires, peu importe le type, leur retrait en chirurgie (cystotomie) est la recommandation première. Dans tous ces cas de problèmes urinaires, un régime alimentaire adapté (idéalement sous forme humide car cela augmente la prise d’eau) ainsi qu’une augmentation de la fréquence des mictions (en stimulant votre chien à boire ou le sortir plus souvent) sont bénéfiques pour assurer une guérison plus rapide.

En prévention:

– Les gâteries et nourriture de table devraient être évitées car plusieurs aliments sont néfastes pour la santé urinaire.
– Stimuler la consommation d’eau et/ou donner une alimentation humide permet d’augmenter la fréquence des mictions et ainsi, diminuer le risque
de récidives.
– Sortir votre chien fréquemment lui permet aussi d’uriner plus souvent et d’éviter une urine stagnante.
– Les chiens avec un surplus de poids doivent être mis sur un programme de perte de poids.

Voici quelques trucs pour augmenter la consommation d’eau de votre chien:

• Changer l’eau des bols plusieurs fois par jour
• Utiliser une fontaine à eau
• Mettre des bols dans différentes pièces de la maison
• Utiliser des bols en céramique car la fraicheur est mieux conservée
• Utiliser de plus grands bols
• Mettre des glaçons dans l’eau

    

Image 1: Calculs chez un teckel

Image 2: calculs chez un lapin

Image 3: calculs chez un Shi-tzu

 

Pour plus d’informations, n’hésitez pas à contacter votre vétérinaire

Partager

Articles recommandes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CLICK & COLLECT
BOUTIQUE EN LIGNE